Non, vraiment, vous ne trouverez rien ici...

Blog de Sophiedd

Printemps, avant, après

Une grosse quantité de travail me force à stopper temporairement mes déambulations ici… mais à bientôt cependant… et jamais bien loin… Arrivederci !

Paradis 1 – Péché originel

On m’a dit, depuis l’enfance, que le Paradis était perdu. Plus tard, à mes pourquoi, on a répondu que c’était à cause du péché originel, autrement dit, l’acte sexuel entre l’homme et la femme qui engendre un autre soi-même. Au fur et à mesure de mes chemins j’ai observé que si l’humanité n’a jamais cessé de vivre cet enfer intérieur en son cerveau, le monde lui, la terre et le vivant qu’elle abrite a continué son existence paisible en ses […]

Deux-mille-vingt, zozo, vingt-vingt…

As de cœur pour le Vivant – As de cœur pour la cause humaine. Le reste aux égouts.

À la verticale de Noël

Le sens de la vie, vertical. Comme on lève les yeux pour regarder le ciel, une étoile… Comme un homme aime… Entre le 4 décembre et le 24… Vingt jours sous mes yeux ravis par l’offrande à la vie. Joyeux Noël… Joyeux Noël, amis, animaux, arbres et terres sauvages, joyeux Noël nuages, nuées et nues, joyeux Noël petits enfants du monde entier.

Passant

Passer, marcher, aller, traverser, suivre, rejoindre Tracer Perdre Avancer Courbe ou diagonale Sortir Camargue, réserve intégrale 11 novembre 2019.

À la recherche de l’arbre d’or

C’est le temps magnifique, celui des jours aux lumières incertaines ; plus rien ne se discerne tout à fait dans la pénombre des arbres et le regard se perd, fouille l’ombre à la recherche de la vie cachée, ténue qui s’abrite du froid; mais voilà que l’arbre d’or ensorcelle l’œil. Magnétique dans son fourreau léger, vibrant, sonore, qu’un souffle dénude ; illuminant l’heure et la pensée. Sur la neige bleue, l’air dispose les feuilles pour l’éternité. À moins qu’un chevreuil, […]

Inspiration

L’inépuisable* Nature nourrit l’imagination et actionne les mains des hommes depuis le commencement de notre présence. *J’écris Inépuisable du point de vue des ressources formelles et non pas d’un point de vue ressource matérielle, comme la plupart des gens l’entendent aujourd’hui. Ne pas s’en passer… comment m’en passer… // bijoux mérovingiens et un peu de la forêt du mont Ventoux, 25 octobre 2019.

Extrait…

“En fait, savez-vous pour qui il se prenait ? Non pas lorsqu’il se trouvait au bout de la passe d’un Bucky Robinson, une heure ou deux par semaine, mais le reste du temps ? Évidemment il ne pouvait le dire à personne : il avait vingt-six ans, il venait d’être père, les gens auraient ri de sa puérilité. Il en riait le premier. C’était un de ces souvenirs d’enfance qu’on garde en mémoire si vieux que l’on vive. Quand il […]