Images sous licence privée.

haie d’illusion

Le père de la mariée avait fait acheter pour sa fille ses présents de mariage : un collier de pierre variées, une robe toute de pourpre mais , à l’endroit où, sur les autres robes était placée la pourpre, il y avait de l’or. Les pierres rivalisaient entre elles. L’hyacinthe était une rose en pierre, l’améthyste jetait ses sombres feux tout près de l’or. Au milieu se trouvait trois pierres dont les couleurs se fondaient les unes aux autres ; ces trois pierres avaient été serties pour n’en former qu’une ; la base de la pierre était noire : au milieu le blanc s’unissait au noir ; après la pierre blanche, la dernière, qui formait la cime, était rouge. Cette pierre cerclée d’or, faisait comme un œil d’or.

Le roman de Leucippé et Clitophon – Achille Tatius // Haie de clématites, sur mon chemin, 12-18

2 thoughts on “haie d’illusion”

Leave A Comment